Henné en deux temps

Hello les tambouilleuses !

Pour compléter le passage capilaire au naturel de ma maman, il manquait plus que l'arrêt des colorations chimiques. Après négociation, je l'ai convaincu de me confier sa tête afin de couvrir ses nombreux cheveux blancs.

Afin de vous donner une idée de ses cheveux, voici des photos avant, sur cheveux mouiller. Elle avait environ 1cm de racine blanches. Ses longueurs étaient couvertes par des colorations chimiques chatain. Avant de commencer les hennés, je lui ai demandé de "nettoyer" ses cheveux en faisant des masques au lait de coco. Elle en a réalisé 2 la semaine précédant le henné. Mais elle n'a pas laisser poser très longtemps (1-2h) car elle avait peur que sa couleur chimique ternisse. Au final, pas de changement sur sa couleur chimique.

 

Avant le henne

 

Le henné en deux temps a pour but une meilleure accroche du henné pour bien couvrir les cheveux blancs. Théoriquement, il faut réaliser une première pose de henné pur (yemen, rajashtan...). Le henné pur accroche bien sur le cheveux. Ensuite on peut réaliser la couleur désirée. Le henné accrochant de plus en plus au fils des couches, la deuxieme couche est sensée mieux accrocher sur la couche de henné pur.

En ce qui nous concerne, on a réalisé une première couche de henné brun grenat. Bon, certes ce n'est pas un henné pur, mais presque. Et ma maman avait très peur de finir en mode clown orange. Donc pour prendre moins de risque, j'ai opté pour ce henné. On l'a appliqué pur, en ajoutant simplement du lait d'avoine et du miel pour l'hydratation.

Après 4h de pose, voici le résulat.

 

Apres 1er temps

 

Bon pour le pas trop orange c'est un peu raté XD. Elle a un peu flippé... Bon ce qu'il faut se dire c'est que c'est normal !

On a enchainé avec la deuxieme couche. 80% chatain mielé et 20% brou de noix. Le brou de noix avait pour but de donner plus de marron à la couleur et de contrer le orange. A cela j'ai ajouté, une cuillère à soupe d'Amla et une cuillère à café de phytokératine, ainsi que le lait d'avoine et le miel.

On est repartie pour 4h de pose.

 

Apres 2eme temps 1

 

Après rinçage et séchage, sur les longueur elle a beaucoup aimé la couleur. On voit mal sur les photos, mais elle a des reflets rouges très jolis. Le hic c'est plutot les racines qui, bien que le orange se soit atténué, restent beaucoup plus clair que les longueurs. Après 72h d'oxydation, le résultat a foncé, ce qui a rendu les racines plus homogène.

 

Apres 72h oxydation

 

L'objectif est à 80% atteint. La prochaine fois on ajoutera du katam à la place du broux de noix pour foncer d'avantage les racines. J'ai également acheté un Khadi noisette, au cas ou la couleur dégorge trop et que les racines se voient d'avantage...

Je vous tiendrais au courant de nos prochains essais !

A plus les lucioles !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 18/12/2015